Final: C’est pour demain / Finale: It Will Come Tomorrow

VALJEAN:
Je ne pars plus seul
Je suis heureux
J’ai revu ton sourire
Maintenant je peux mourir

COSETTE:
Vous vivrez, papa, vous allez vivre
Moi je veux que vous viviez, entendez-vous!

VALJEAN:
Oui, Cosette, défends-moi de mourir
J’essaierai d’obéir
Sur cette page j’ai confessé mon âme
Des secrets que tu voulais connaître
C’est l’histoire de celle qui t’a tant aimée
Et qui t’a confiée à moi avant de disparaître

FANTINE:
Prends ma main, délivré de tes chaînes
Qu’elle te guide vers le bonheur suprême
Dieu tout-puissant, pitié, pitié pour cet homme

VALJEAN:
Pardonne-moi mes péchés et accueille-moi dans ton royaume

FANTINE, ÉPONINE:
Prends ma main et viens vers sa lumière
Prends l’amour qui brille quand la vie s’éteint

VALJEAN, FANTINE, ÉPONINE:
Et garde en toi les mots de ta prière:
“Qui aime son prochain est plus près de Dieu sur la terre”

CHOEURS:
À la volonté du peuple dont on n’étouffe jamais la voix
Et dont le chant renaît toujours et dont le chant renaît déjà
Nous voulons que la lumière déchire le masque de la nuit
Pour illuminer notre terre et changer la vie

Il viendra le jour glorieux où dans sa marche vers l’idéal
L’homme ira vers le progrès du mal au bien du faux au vrai
Un rêve peut mourir mais on n’enterre jamais l’avenir

Joignez-vous à la croisade de ceux qui croient au genre humain
Pour une seule barricade qui tombe cent autres se lèveront demain
À la volonté du peuple un tambour chante dans le lointain
Il vient annoncer le grand jour et c’est pour demain

Joignez-vous à la croisade de ceux qui croient au genre humain
Pour une seule barricade qui tombe cent autres se lèveront demain
À la volonté du peuple un tambour chante dans le lointain
Il vient annoncer le grand jour et c’est pour demain

C’est pour demain!

<- Mendiants à la fête / Beggars at the Feast

VALJEAN:
I no longer leave alone
I am happy:
I’ve seen your smile again
And now I can die

COSETTE:
You will live, Papa, you’re going to live
I want you to live, listen to me!

VALJEAN:
Yes, Cosette, forbid me to die
I will try to obey
On this page, I’ve confessed my soul
The secrets that you wanted to know
It’s the story of she who loved you so
And who entrusted you to me before she vanished

FANTINE:
Take my hand, delivered of your chains
May it guide you to supreme happiness
Almighty God, mercy, mercy for this man

VALJEAN:
Forgive me my sins and receive me into your kingdom

FANTINE, EPONINE:
Take my hand, and come to His light
Take the love that shines when life fades

VALJEAN, FANTINE, EPONINE:
And keep with you the words of your prayer:
“He who loves his neighbor is closer to God on earth”

CHORUS:
To the will of the people, whose voice can never be stifled
And whose song is always reborn, and whose song is reborn already
We want light to tear apart the mask of night
To illuminate our world, and to change life

The glorious day will come where, in his march towards the ideal,
Man will go towards progress from evil to good, from false to true:
A dream may die, but the future can never be buried

Join in the crusade of those who believe in the human race
For a single barricade that falls, a hundred others will arise tomorrow
To the will of the people, a drum sings in the distance
It has just announced the great day, and it will come tomorrow!

Join in the crusade of those who believe in the human race
For a single barricade that falls, a hundred others will arise tomorrow
To the will of the people, a drum sings in the distance
It has just announced the great day, and it will come tomorrow!

It will come tomorrow!

1 Comment

Leave a Comment

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.