Fureurs cannibales / Cannibal Frenzies

THÉNARDIER:
Un petit gramme d’or est caché sous une dent
Excusez mon prince vous becterez plus rien maintenant
Faites une fleur à un vivant un joujou de plus
Un nouveau venu au milieu des rats d’égouts
À l’aise entre rongeurs
On s’habitue même à l’odeur

Il faut bien que quelqu’un fasse le ménage
Et débarrasse le rues de déchets inutiles
Il faut bien que quelqu’un se dévoue pour le ramassage
Des ordures de la ville

Oh! Le bel anneau trop gros pour son doigt
Vous auriez pas voulu qu’il noircisse sur votre squelette
Que votre volonté soit faite!
Un oignon de gousset
Hop! C’est confisqué
Ton horloge ne bat plus mais ta tocante a la vie dure
Son tic-tac lui continue

Il faut bien que quelqu’un fasse leur toilette
Avant que la petite récolte disparaisse dans la boue
Il faut bien que quelqu’un fasse la collecte
Dans le sang qui refoule par les égouts

Enflammés de fureurs cannibales
Les mecs tuent pour un os dans la rue
Et dieu au paradis nous regarde faire
Parce qu’il est mort comme le zigue à mes pieds
Je lève les chasses pour le chercher au ciel
Mais y a que la lune qui passe
La sale lune qui grimace

<- Comme un homme / As a Man

THÉNARDIER:
A little gram of gold is hidden under a tooth
Excuse me, my prince, you won’t be pecking anything anymore
Make a flower for the living! Another toy
A newcomer, in the middle of the sewer rats
At ease among rodents
You even get used to the smell

Someone has to do the housework
And clear the roads of useless garbage
Someone has to devote himself to picking up
The city’s refuse

Oh! The beautiful ring, too big for his finger
You wouldn’t have wanted it to turn black on your skeleton
May your will be done!
A big onion for a watch-pocket
There! It’s confiscated
Your clock doesn’t beat anymore but your ticker has a hard life
Its tick-tock continues

Someone has to clean them up
Before the little harvest disappears into the mud
Someone has to do the collection
In the blood that flows back into the sewers

Inflamed with cannibal frenzies
Guys will kill for a bone in the street
And God in heaven lets us do what we want
Because he’s dead like the guy at my feet
I raise my eyes to look in heaven
But there’s nothing but the moon passing by
The filthy grimacing moon

Le suicide de Javert / Javert’s Suicide ->

Leave a Comment

CAPTCHA * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.